Voyager éco-responsable : retour sur l’apéro

Voyager éco-responsable : retour sur l’apéro

 

Le lundi 23 juillet a eu lieu le 6ème apéro Get Green Together. Pour profiter du soleil que nous apporte la saison estivale, nous nous sommes retrouvés sur les Berges du Rhône autour d’un pique-nique fait maison et zéro déchet. Ce fût l’occasion de faire de belles rencontres, de répondre à nos questionnements et de partager nos expériences sur le côté éco-responsable des voyages. Nous avons également pu découvrir de nombreuses recettes au goût des saveurs du monde, toutes plus délicieuses les unes que les autres !

Des invités experts du voyage nous ont fait partager leurs aventures, leurs découvertes et leurs bons plans :

🍃 Isabelle de La Clavette – Around the world nous a raconté comment et pourquoi elle a quitté son poste d’ingénieur en mécanique pour voyager : lors des pauses-café entre collègues, elle a remarqué un réel décalage entre l’activité de son entreprise (génératrice de nombreux déchets) et les valeurs personnelles des employés qui souhaitaient avoir un mode de vie plus durable. Elle s’est demandé comment lier ingénierie et responsabilité (éco et sociale). C’est alors qu’elle a quitté son poste pour commencer un voyage à travers le monde, afin de découvrir les bonnes initiatives et les ramener en France. De cette récolte de bonnes pratiques est née La Clavette !   

La Clavette est une association qui a vocation de promouvoir l’Ingénierie Positive, en montrant des exemples inspirants à travers des vidéos et des articles.

❔ Savez-vous ce qu’est une clavette ? En ingénierie, il s’agit d’une pièce qui a pour fonction de lier en rotation deux éléments mécaniques. Vous voyez le lien avec l’association ? Elle a pour fonction de lier ingénierie et impacts positifs ! 

🍃 Pour Thomas Tichadou de We Can Be Heroes, il est primordial d’être un « voyageur invisible », c’est-à-dire de ne laisser aucune trace de son passage. C’est dans cet état d’esprit qu’il a sillonné une grande partie de l’Europe pendant 5 mois, à la recherche des acteurs du changement, ces héros du quotidien. Il y a découvert de nombreux projets, tous plus inspirants les uns que les autres. Son souhait : mettre un visage sur ces initiatives, et donner la parole à leurs auteurs.

We Can Be Heroes c’est le nom qu’il a donné à son projet, à ces 14 portraits de femmes et d’hommes construisant chaque jour un avenir meilleur.

🚂 Petite anecdote : le passage entre la Pologne et l’Ukraine ne se passa pas sans encombre ! Alors qu’il dormait paisiblement dans son train couchette, il a été réveillé par la douane qui l’a sorti du train en pyjama (à carreaux !) et qui lui a demandé ses papiers. La vérification de son identité a duré pas moins de 2h, durant lesquelles le train a été complètement immobilisé ! Mais ouf, tous ses papiers lui ont été rendu et il a pu continuer son voyage plus ou moins tranquillement ! 

🍃 Vanessa, fondatrice de Greenuit, est une grande voyageuse ! Ses nombreux séjours lui ont ainsi permis de constater qu’il était difficile d’être aussi éco-responsable qu’au quotidien. Pire : l’industrie du tourisme sollicite, épuise et pollue de plus en plus la planète. Vanessa s’est notamment rendu compte qu’un certain nombre de pratiques simples n’avaient pas encore été développées par les structures d’accueil en France, alors qu’elles auraient un impact positif sur l’environnement, la biodiversité et le vivant : pas de dispositifs de tri pour les voyageurs ; services de restauration peu ou non adaptés aux régimes végétariens, voire végétaliens (y compris pour les intolérants au lactose) ; produits ménagers et/ou d’hygiène non respectueux de l’environnement, etc. Des lacunes en apparence anodines… sauf si l’on considère que 89 millions de touristes ont sillonné la France, rien qu’en 2017 ! C’est à partir de ce constat que l’idée de Greenuit est née.

Greenuit est une plateforme [en cours de développement] qui recense les hébergements engagés en France, ayant choisi de mettre en place une démarche à la fois écologique et éthique. En adhérant à la charte Greenuit, les hébergements membres du réseau s’engagent à prendre des mesures simples et claires pour la planète. Retrouvez bientôt ces bonnes adresses en un clic ! Greenuit propose également une boutique en ligne, grâce à laquelle vous pourrez vous constituez un super kit de voyage responsable… et éthique !

🥧🍌 Vanessa nous livre le secret de son délicieux banana bread vegan, inspiration créole ! 

Ingrédients :

> 2 bananes moyennes, mûres (commerce équitable)
> 160 g de sucre bio non raffiné
> 80 ml d’huile neutre bio (raisin ou tournesol)
> 5 ml de rhum vieux / brun
> 150 g de farine T65 bio
> 100 g de farine de seigle bio
> 1/2 sachet de poudre à lever bio
> 1 c.à.c de bicarbonate alimentaire
> 1 c.à.c. de sel non raffiné

1) Ecraser les bananes jusqu’à obtenir une pâte homogène et onctueuse.
2) Préparer le mélange « a » : farines + sel + poudre à lever + bicarbonate.
3) Préparer le mélange « b » : sucre + huile + rhum.
4) Verser progressivement le mélange « a » dans le mélange « b » > avec une cuillère en métal, mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène et épaisse.
5) Bien huiler votre moule (silicone, de préférence) et verser la pâte en l’étalant uniformément dans le moule.
6) Placer au four à 180°C pendant 35-40 min et surveiller la cuisson (planter un couteau dans le gâteau et stopper la cuisson lorsque la lame ressort sèche).
7) Démouler une fois le gâteau refroidi !

 

Nous avons également eu la chance de recevoir la visite de France 3 Rhône-Alpes, retrouvez l’article et la vidéo ici !

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *