Plus de secrets sur le tri !

Plus de secrets sur le tri !

En février dernier était organisée une visite du centre de tri Nicollin à Saint-Fons par The Greener Good. Très instructive, cette visite fut la parfaite occasion de comprendre le fonctionnement d’un centre de tri mais également d’y voir plus clair sur la façon de trier nos déchets.

💭 Il est vrai que le tri peut s’avérer être un vrai casse tête. Vous aussi vous connaissez ce grand moment de solitude quand il faut choisir dans quel bac il faut jeter tel ou tel produit ? Tant de déchets sont différents… mais ne jetez pas l’éponge ! Sonia, l’animatrice de la visite, a ainsi pu répondre à nos nombreuses incertitudes.

Et c’est tout naturellement que notre visite a commencé par une présentation de la structure.

Présentation de la structure

Le centre de tri Nicollin est une entreprise privée qui répond à des projets de marchés publics. Cette entreprise de 60 employés accueille environ 2 600 visiteurs par an. La Métropole de Lyon est son plus gros client mais elle a également deux autres contrats avec des collectivités.

Le centre de tri répond à des appels d’offre de la Métropole tous les 5 ou 7 ans. Le nouveau contrat conclu en octobre 2018 avec ce prestataire est d’une durée de 7 ans et ouvre de nouvelles perspectives pour le centre Nicollin. Il s’agit d’une extension des campagnes de tri qui demandent d’être conforme à la réglementation de l’Union Européenne. En 2022 tout devra être conforme !

Sur Lyon, il existe deux centres de tri : le centre Nicollin de Saint-Fons qui détient 40% du marché de la Métropole de Lyon, et le centre Paprec de Rillieux qui a repris les autres 60% (autrefois détenus par Veolia). Il est nécessaire d’avoir deux centres distincts si l’un d’eux venait à tomber en panne.

En moyenne, le centre Nicollin reçoit 650 tonnes de déchets par semaine !

❗ Attention, la collecte et le tri des déchets sont deux activités bien distinctes et sont par conséquent assurées par des organismes différents.

❗ De même, un centre de tri n’est pas un centre de recyclage. Le premier agit comme une grosse déchèterie qui répartit les déchets alors que le second les revalorise.

Alors mettons les points sur le(s) (tr)i !

Quelques généralités

poubelle recyclage grand lyon

Pour rappel, la poubelle de tri est la poubelle dont le bac est vert et le couvercle est jaune. Cette uniformisation a été faite à l’échelle européenne.

Au fait, pourquoi trier ?

👉 Trier c’est recycler !

👉 Trier c’est économiser des matières premières et donc préserver notre environnement. Concrètement, recycler ses cartons permet d’éviter l’abattage de milliers d’arbres chaque année, recycler le verre permet d’économiser du sable, recycler le plastique réduit la consommation de pétrole, etc.

👉 Trier c’est aussi économiser de l’énergie car recycler un emballage en un autre emballage consomme moins que d’en produire un tout neuf et ainsi réduit la production des matières premières.

👉 Trier permet donc de réduire la production de gaz à effet de serre par rapport à un produit neuf.

🌍 En somme, le tri représente donc un petit pas pour vous mais un grand pour la planète !

Toutefois, si les filières de recyclage existent et sont opérationnelles en France, il faut qu’il y ait un tri dès le départ pour pouvoir fonctionner !

🗑 Quels déchets trier ?

Il existe 4 grandes catégories de déchets recyclables : le plastique, le papier, le métal et le verre.

Les objets à mettre dans une poubelle de tri sont donc :

Le papier

papier recyclé

Tous les papiers se recyclent alors que seulement ½ va dans la poubelle de tri !

📄 Il existe 2 types de papiers, donc 2 types de recyclages :

Les « beaux papiers » (journaux, revues, magazines, etc.) qui repartent dans les imprimeries et seront recyclés en nouvelles feuilles.

Les « papiers fragilisés » c’est-à-dire les gros de magasins, les papiers froissés et abîmés (enveloppes à fenêtre, papiers teints dans la masse, pochettes, etc.) qui seront recyclés en papiers plus fragiles (papier toilette, papier cadeau, essuie-tout…)

❗ Si les papiers sont trop petits, ils ne sont pas reconnus par les machines et finissent à l’incinérateur. La taille minimale reconnue par les machines est environ une feuille de format A5.

Les petits cartons

carton

📦 Il s’agit des cartonnettes, de boîtes de céréales, de chaussures, etc.

❗ Les cartons volumineux ne vont pas dans la poubelle de tri, mais directement à la déchetterie.

Les plastiques

différents plastiques

Il s’agit des bouteilles (d’eau, de yaourt à boire, de lessive, de produits ménagers, etc.) et des flacons (de cosmétiques, de sauces, etc.)

🧴 Il existe 3 types de plastiques :

  • PET clair
  • PET foncé
  • PEhT + PP

Tous les autres déchets vont dans la poubelle des ordures ménagères ! Aucun emballage souple, pot de yaourt, barquette de gâteaux ou de jambon, récipient de nourriture à emporter (type salades, snacks…), etc. ne sont recyclables. En effet, les polymatières (par exemple les pots de yaourts) sont beaucoup plus compliqués à recycler et une taxe non négligeable s’ajoute dessus.

A savoir : Le refus de tri correspond aux erreurs de tri volontaires ou non (par exemple les pots de yaourt !), aux objets trop petits, etc. Cela représente 33 à 35% des déchets qui atterrissent en centre de tri ! Et cela coûte cher !

L’objectif est donc de communiquer sur des règles générales et simples, sans oublier que le meilleur déchet reste évidemment celui que l’on ne produit pas !

Attention toutefois aux différentes règles de tri en fonction des régions ! Car chaque région a ses propres spécificités.

Quid de Lyon ?

Le tri représente 1/3 du volume des collectes : par semaine, il y a 2 collectes des poubelles de tri (le mardi et le vendredi) et 4 collectes pour les ordures ménagères (qui sont beaucoup plus lourdes en tonnage).

Toutefois, comme annoncé un peu plus haut, de nouvelles consignes de tri vont être mises en oeuvre à partir de septembre. Concernant ces nouvelles consignes, ¼ de la France y répond déjà.

Il s’agit d’une extension du tri : plus de déchets seront acceptés dans les centres de tri. Pots de yaourt, crème fraîche, tous les plastiques d’emballages ménagers, etc. pourront aller dans la poubelle de tri.

40 communes en France ont fait le test en 2012-2013 pour voir l’amélioration à apporter sur l’extension de ces consignes de tri. Et ces extensions existent depuis 2012 à Villeurbanne !

Mais pour l’instant, comment trier et quels gestes adopter ?

🚮 Ce qu’il faut faire et ne pas faire en matière de tri 🚯


Voici une liste non exhaustive de petits gestes à faire ou ne pas faire en matière de tri. Et attention aux idées reçues !

Et pour éviter que nos déchets se voient refuser une fois acheminés au centre de tri, faisons également un petit point sur les logos de nos emballages.

🔎 Petit point sur les logos

Vous avez certainement remarqué les petits symboles sur les emballages des produits que vous achetez. Toutefois, ces précieuses informations pour trier ne sont pas forcément claires pour tout le monde. Faisons le point !

logo triman

Triman : le produit ou l’emballage peut être recyclé et donc être trié à son domicile ou emmené en point de collecte ! ❗ Le logo Triman n’apparaît pas encore sur tous les produits ou emballages recyclables !


Mais attention aussi aux fausses idées

logo poubelle barrée

Poubelle barrée : Produit dangereux (comme les piles ampoules équipements électroniques), ne pas jeter dans la poubelle classique ! Ils ne vont donc pas dans le bac jaune.

logo anneau mobius

Anneau de Möbius : le produit est potentiellement recyclable, mais à vérifier en fonction du lieu où l’on habite ! Les centres n’ont pas forcément tous l’équipement adapté.

logo point vert

Logo « éco-emballage » ou « le point vert » : ce logo ne veut pas dire que le produit est recyclable, mais qu’une société paye une taxe à l’éco-organisme CITEO pour le recyclage !


Il ne faut pas se fier aux logos sur les produits mais plutôt aux consignes données par les communautés de commune car il n’y a pas d’obligation de mettre un logo sur les produits.

La chaîne du tri au sein du centre

Lorsque vos déchets arrivent au centre de tri, l’objectif est de compléter le tri déjà fait à la maison. Les déchets sont tout d’abord déchargés en vrac. C’est alors tout un circuit qui s’ensuit. Chaque produit est séparé par matières : plastique, carton, papier, acier ou aluminium. Il est indispensable de bien séparer les matériaux qui vont ensuite être envoyés dans différentes filières pour être retraités et recyclés.

Dans le centre, une importante partie du tri est effectuée par des équipements automatiques mais certains gestes restent réalisés à la main par des agents afin de vérifier et  » sur trier « .

Une fois triés, les déchets sont compressés en gros cubes. Ces cubes vont par la suite être vendus à des usines de recyclage. A Lyon, la matière appartient à la Métropole. Elle se charge ainsi de la vente.

♻ Et une fois trié, une seconde vie du déchet est possible grâce au recyclage ! A condition évidemment d’avoir respecté les consignes de tri.

🧻 Vendue, la matière servira à fabriquer de nouveaux objets, emballages ou papiers.

👕Tous les jours nous sommes au contact de produit recyclés sans même le savoir !

Il n’existe toutefois pas d’usine de recyclage à Lyon. Les produits, une fois re-triés, partent donc forcément ailleurs.

Et pour aller plus loin :


🔎 Une super infographie pour y voir encore plus clair : http://www.qqf.fr/infographie/31/les-dchets

💭 Si vos doutes persistent, rendez-vous sur le site de l’Ademe : https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-que-faire-dechets.pdf

🏚 Renseignez-vous également auprès de l’association Mouvement de Paliers

📝 Retrouvez ici les consignes de tri pour la Métropole de Lyon :https://www.grandlyon.com/services/les-consignes-de-tri-des-dechets.html

🏫 Et si vous êtes enseignant, vous pouvez faite une visite du centre de tri le plus proche de chez vous 🙂


Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *