Fêtes de fin d’année : guide de bonnes pratiques !

Fêtes de fin d’année : guide de bonnes pratiques !

Les fêtes de fin d’année sont l’occasion de moments particuliers et généreux partagés avec nos proches dans une atmosphère féerique et insouciante. Malheureusement, ces fêtes riment bien souvent avec abondance, surconsommation et gâchis.  

Pourtant, il est possible de passer des fêtes à la fois conviviales et éco-responsables. Cet article présente donc quelques pistes à suivre pour des fêtes de fin d’année plus durables : décoration, cadeaux ou encore repas… Voici une liste d’astuces faciles à mettre en place. 

Décorations éco-responsables

La plupart des décorations de Noël que l’on retrouve en magasin est fabriquée en Asie, est composée de plastique, ne dure pas dans le temps en raison d’une qualité médiocre et est bien souvent jetée d’une année sur l’autre. C’est ainsi qu’énormément de déchets sont générés chaque année. 

Mais un Noël sans décorations perdrait évidemment tout son charme, n’est-ce pas ? Voici donc une série d’alternatives pour une déco plus durable

  • Acheter de la décoration en seconde main : cela évite d’utiliser de nouvelles matières premières et d’importer des produits faits à l’autre bout du monde. 
  • Fabriquer sa propre décoration : le but est d’utiliser des choses que l’on a déjà chez soi, une solution écologique et économique et surtout une activité ludique et conviviale à pratiquer en famille ou entre amis. 

Upcycling 

L’idée est ici de détourner des éléments qui étaient destinés à la poubelle pour en faire des décos : 

  • Sapin en papier
  • Motifs de Noël en papier

Matériaux naturels 

Pourquoi acheter des choses en plastiques quand on peut les trouver gratuitement dans la nature ? De plus, c’est l’occasion d’une chouette balade en forêt.

  • Pommes de pin
  • Branches de sapin 
  • Branches
  • Épluchures d’agrumes séchées pour faire des guirlandes

Zoom sur le sapin 

À première vue, on peut légitimement se dire qu’un sapin en plastique va durer plus longtemps et qu’il finira par être « amorti » écologiquement parlant… Pas faux, mais selon l’ADEME, il faut le garder « au moins 20 ans » pour compenser l’impact de sa fabrication, et une fois jeté, il mettra ensuite des centaines d’années à se décomposer. En réalité, si les sapins artificiels durent des années, ils sont néanmoins souvent fabriqués à l’autre bout du monde dans des conditions peu éthiques, à coups de produits chimiques.

Alors, pour un arbre de Noël écolo, on préfère se tourner vers le sapin naturel au sapin artificiel, car le sapin naturel fait l’objet d’une culture raisonnée et pérenne. Bien qu’il faille le changer chaque année, le sapin naturel est plus vertueux sur le plan écologique. Environ 80 % des arbres vendus en France sont cultivés dans l’Hexagone, et notamment dans le Morvan. Après les fêtes, la vie de ce sapin n’est pas terminée puisqu’il peut soit être replanté, soit être transporté dans une déchèterie où il sera enfin transformé en compost. »

Sinon, si cette année on décidait de se passer d’un sapin conventionnel ?
Et oui, les alternatives créatives ne manquent pas : 

Pour les inconditionnels du sapin, il reste toujours ces deux possibilités : 

  • Sapin artificiel de seconde main
  • Sapin issu d’une forêt labellisée idéalement du Morvan ou de Bretagne. Certains sapins sont même cultivés en Agriculture Biologique

Cadeaux éco-responsables pour des fêtes écologiques !

L’apogée de la surconsommation est atteint au moment des fêtes de fin d’année. La tradition des cadeaux conduit à l’achat d’une quantité astronomique d’objets neufs sur-emballés dont beaucoup ne serviront même pas, car ils sont inutiles ou ne plaisent pas. Bref, un énorme gâchis de ressources et la génération d’une grosse quantité de déchets

Pourtant des solutions pour un Noël généreux et éco-responsable existent, en voici quelques-unes : 

Les cadeaux immatériels 

Offrir une expérience plutôt qu’un objet pas forcément utile permet d’économiser des matières premières. 

  • Du temps ensemble : dîner à la maison, soirée film, goûter, balade en forêt, week-end à la découverte d’une autre ville… 
  • Un abonnement à un journal en ligne
  • Un abonnement à une activité sportive : yoga, piscine, salle de sport, cours de danse…
  • Une souscription Spotify/Netflix/Deezer
  • Une carte de cinéma, de théâtre, d’opéra, de musée…
  • Une retraite yoga
  • Une formation sur un sujet qui passionne la personne à qui vous l’offrez
  • Un repas au restaurant
  • Une journée au spa, un massage, un soin du corps
  • Un cours de cuisine/de danse/de dessin/de tricot/de couture/d’aromathérapie/d’upcycling/de réparation d’électroménager… 
  • Un arbre à planter (par exemple : Reforest’Action)

Les cadeaux de seconde main

Presque tout ce que l’on peut rêver d’offrir existe en seconde main : vêtements, livres, accessoires, décoration pour la maison, jeux, jouets pour enfants. L’occasion de flâner dans les locaux d’Emmaüs, du Foyer Notre Dame des Sans Abris ou bien encore sur les sites Vinted, Geev ou Leboncoin. On peut également faire du troc de cadeau

Non seulement vous donnerez une seconde vie à un objet, vous économiserez des matières premières et éviterez l’impact négatif lié au transport, mais en plus vous ferez des économies

Les cadeaux DIY

Des cadeaux dont la valeur se mesure au temps que vous y avez consacré pour les fabriquer plutôt qu’à l’argent dépensé. Ils ont en plus l’avantage d’être personnalisés

  • Kit à cookies/chocolat chaud/vin chaud/etc. : mettre tous les ingrédients dans le bocal et inscrire la recette, voilà un beau cadeau pour les gourmands !

Les cadeaux neufs éthiques et responsables 

Si l’on désire malgré tout acheter un objet neuf, l’idéal est donc de se tourner vers des alternatives plus responsables. Pour cela voici quelques pistes : 

  • Demandez-vous si l’objet sera réellement utile à la personne, si elle en a besoin, ou s’il finira dans un coin à prendre la poussière voire à la poubelle…
  • Privilégiez les matières/matériaux durables (éviter le plastique) ou recyclés
  • Privilégiez le local et le made in France (conditions de travail respectueuses et transport réduit
  • Évitez Amazon, privilégiez les commerces indépendants 
  • Évitez le sur-emballage

Idées de cadeaux

  • Artisanat, créateurs lyonnais
  • Paniers de mets de producteurs locaux (miel, confiture, vin naturel, bière artisanale, chocolat, etc.)
  • Kit zéro déchet pour débutant : gourde, emballage en cire d’abeille, sacs à vrac, oriculi, disques démaquillants lavables, shampoing solide…

Petit conseil, allez faire un tour chez les commerçants éco-responsables répertoriés sur nos cartes thématiques 😉

Pour finir, pensez au paquet cadeau écoresponsable ! Si vous ne pouvez pas vous passer d’un emballage cadeau, utilisez par exemple d’anciens journaux ou magazines, ou bien la technique du furoshiki (technique japonaise de nouage et pliage de tissus).

Repas de fête éco-responsables

Pour terminer, qui dit fêtes de fin d’année dit souvent grand festin, voici quelques pistes pour se régaler et se faire plaisir tout en respectant la planète

🍐 Acheter local et de saison ! Pour le repas de Noël, choisissez des aliments bios et consommez local. Mauvaise nouvelle pour les fêtes : le foie gras bio n’existe pas ! Si vous désirez un Noël durable, il faudra donc vous en passer…

🥗 Un menu avec le moins d’impact écologique possible sera végétal (l’élevage intensif est la première cause des gaz à effets de serre avant les transports et les industries). Si vous n’imaginez pas votre table de Noël sans foie gras, remplacez-le par le faux-gras.

🥩 Si l’on décide de cuisiner tout de même de la viande, mieux vaut évidemment privilégier la qualité (surveiller la provenance avec les appellations d’origine, les différents labels et notamment le bio…). Idem pour le poisson : pourquoi ne pas se référer au « Good fish guide« , pour privilégier du poisson durable ?

Astuces anti-gaspi

🥘 Pour un Noël zéro déchet ou presque, on privilégiera les plats faits-maison plutôt qu’industriels (bourrés d’additifs et d’emballages) et on ajustera les quantités, car on a tendance à trop faire à manger et à jeter. Et pour éviter le gaspillage, on oublie les apéritifs trop longs et trop gourmands qui nous rassasient avant même de passer à table.

🔖 Prévoir sa liste de courses en amont dans le détail pour éviter les achats inutiles et le gaspillage alimentaire (sans oublier de bien regarder les dates de péremption)

🥖 Idéalement, ne pas pré-découper ses baguettes (pour pouvoir plus facilement congeler la partie de la baguette non consommée) ;

🥣 Et enfin, donner les restes à ses convives : prévoir des contenus hermétiques ou demander aux invités d’amener leurs tupperwares en verre, histoire de leur donner quelques restes qu’on ne terminera pas.

Rappel : fruits et légumes de décembre 

Une ressource en cliquant juste ici, pour aller plus loin et prendre conscience des impacts liés aux repas de Noël.

En bref, les fêtes de fin d’année sont une période particulière de l’année où nos valeurs éthiques sont confrontées aux traditions ainsi qu’aux injonctions de notre société de consommation. Néanmoins ces astuces simples à mettre en place montrent qu’il est possible de passer de bons moments avec notre entourage tout en minimisant notre impact sur la planète

Sources

http://ig2e.univ-lyon1.fr/dec-2012-noel-responsable-adoptez-les-bons-gestes

https://civitime.com/fetes-de-fin-dannee-comment-passer-un-noel-ecoresponsable/

https://presse.ademe.fr/2011/12/fetes-de-fin-dannee-des-solutions-simples-pour-un-moindre-impact-sur-lenvironnement.html

https://www.qqf.fr/infographie/29/noel-responsable

https://zerocarabistouille.be/tag/noel-zero-dechet/

https://www.linfodurable.fr/conso/repas-bas-carbone-cadeaux-ethiques-decoration-zero-dechet-kit-de-survie-pour-un-noel-ecolo

https://www.fne.asso.fr/sites/default/files/com/dossierpresse/dp-reveillon-141211.pdf

https://glamconscious.fr/noel-zero-dechet-conseils/

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *