Generic selectors
Correspondance exacte seulement
Chercher dans les titres
Chercher dans les contenus
Filtrer par catégories
Actualités TGG
Alimentation
Hygiène et bien-être
Loisirs
Mode éthique
Nature en ville
Outils du quotidien
Parents et enfants
Transports
Zéro déchet
Vélo en ville – le guide pour dépasser ses freins

Vélo en ville – le guide pour dépasser ses freins

 

Depuis son invention au début du XIXème siècle, le vélo a connu de grandes évolutions, tant dans sa forme que dans son usage. Du sport du dimanche au talisman pour bobo-écolo, ses représentations dans l’imaginaire collectif sont nombreuses, allant parfois jusqu’à prendre une tournure conflictuelle lorsqu’il s’agit de le comparer à la voiture individuelle.

De plus en plus présent dans les paysages urbains, c’est en effet le moyen de déplacement le plus rapide pour des distances comprises entre 500 mètres et 5 km. Pourtant, le vélo est encore très peu utilisé avec une part modale estimée à seulement 2,5%. Les raisons sont nombreuses : déplacement du pauvre pour certains, sentiment d’insécurité pour d’autres, le vélo peine à prendre sa place dans des espaces peu cyclables encore pensés pour l’automobile.

Notre objectif dans cet article sera de déconstruire certains préjugés autour du vélo à Lyon et de vous démontrer qu’il n’est ni compliqué ni dangereux de pédaler en ayant quelques clés.

🍃 1) Bref rappel des bienfaits du vélo sur la santé et l’environnement

 

Robuste, accessible, non polluant, le vélo est l’outil de déplacement Low-Tech par excellence. C’est aussi un mode de déplacement actif, qui utilise la seule énergie mécanique de notre corps pour fonctionner (hors Vélo à Assistance Électrique). Cela présente de nombreux bienfaits tant sur la santé que sur l’environnement. De plus, cela permet d’apporter un regard nouveau sur la ville. En s’affranchissant d’un habitacle, on retrouve une sensation de liberté grandiose.

On ne le dit pas assez, pratiquer une activité physique régulière est indispensable pour être en bonne santé. Monter sur un vélo et pédaler deux fois par jour minimum pour aller au travail s’inscrit parfaitement dans cette démarche. Réintégrer l’activité physique dans la vie de tous les jours est beaucoup plus facile et surtout moins cher qu’un abonnement à la salle de sport…  Faire du vélo, c’est gagner des points de vie, pour soi-même, mais aussi pour les autres en contribuant à dépolluer l’air de nos villes !

Info : la pollution atmosphérique serait responsable de plus de 40 000 décès prématurés / an en France. Contrairement aux idées reçues, nous sommes plus exposés à la pollution de l’air dans l’habitacle de sa voiture qu’à l’air libre sur son vélo !

⚙️ 2) Avec quoi débuter ?

 

Le vélo

Option 1 : Avoir son propre vélo

Différents choix de vélos s’offrent à vous lorsque vous souhaitez investir. Du VTT au Fixie, il suffit de se promener en ville pour observer la diversité de vélos qui  y roulent. Les débutants préfèreront des vélos conçus pour la ville équipés de vitesses et de pneus larges leur permettant de rouler tout en confort, alors que les plus sportifs adopteront une monture plus fine et plus légère, préférant la vitesse et la nervosité. Pour les trajets plus longs, il est aussi possible de choisir un VAE (Vélo à Assistance Électrique) pour rouler plus loin sans effort. Dans tous les cas, adapter le choix de son vélo à sa pratique est le plus important : vélo pliant si vous avez peu de place, vélo cargo pour les enfants, des porte-bagages pour les courses… Vous avez l’embarras du choix !

Une solution alternative à l’achat neuf est bien sûr d’opter pour l’occasion ! Le vintage revenant à la mode, il n’est pas rare de croiser aujourd’hui un vieux biclou de la fin des années 90 retapés, paraissant flambant neuf. Et si vous n’êtes pas mécanos, aucun problème ! Vous pouvez apprendre à rénover votre bicyclette dans l’un des nombreux ateliers d’auto réparation présents sur Lyon et les grandes villes de France 😉

Option 2 : Profiter des services de vélo en libre-service

Aujourd’hui, toutes les grandes métropoles françaises ont leur service de vélos en libre-service. A Lyon, les Velo’v coûtent à l’année 31€ (16,50€ pour les étudiants). Les vélos sont régulièrement entretenus et les bornes disséminées un peu partout en ville. De plus, c’est une solution très pratique lorsque l’on n’a pas de quoi ranger un vélo chez soi. Deux petits inconvénients cependant : les vélos peuvent être assez lourds et les bornes peuvent être pleines en heure de pointe, ce qui oblige à tourner un peu dans le quartier pour trouver de la place.

Equipement de base

Lorsque l’on souhaite débuter à vélo, il est important de s’équiper convenablement. Parmi les indispensables, on retrouve :

  • Un cadenas antivol, de type U de préférence
  • Des lumières avant et arrières (obligatoires)
  • Une sonnette
  • Des vêtements de pluie
  • Un kit de réparation de base (démonte-pneu, chambre à air, pompe, multi-outil)
  • Sachez qu’il n’est pas obligatoire, mais fortement conseillé de porter un casque lorsque l’on se déplace à vélo.

⛑️ 3) Comment débuter ?


Le code de la route

Même s’il est inutile de rappeler que les cyclistes sont soumis au code de la route, cela ne fait pas de mal 😉

Quelques précisions :

–   Le piéton est toujours prioritaire.

–   Les feux tricolores sont faits pour être respectés. Cependant, le code de la route s’adapte et vous verrez de plus en plus les panneaux M12 aux intersections, indiquant que le feu se transforme en “Cédez le passage“ suivant la direction que vous prenez.

–   Attention aux angles morts, partez toujours du principe qu’il faut vous adapter aux véhicules et non l’inverse. Restez vigilants !

📌 4) Où débuter ?

 

  • Les endroits aménagés ✔️

A Lyon, il existe des endroits plutôt bien aménagés pour les vélos. Pour débuter, préférez les pistes cyclables aux bandes cyclables. En effet, une piste cyclable est un endroit aménagé aux vélos séparé de la voirie, quand une bande cyclable est une partie de la route réservée pour les vélos.

Quelques pistes cyclables à Lyon : 

  1. Les quais de Saône de Saint Georges à Vaise 
  2. Les berges du Rhône de Gerland jusqu’au parc de Miribel 
  3. La piste cyclable rue de la Part Dieu, des berges jusqu’au centre commercial
  4. La piste cyclable avenue jean Jaurès, de jean Macé jusqu’à Gerland

Les parcs de la Métropole et de la Ville de Lyon sont aussi de parfaits endroits pour apprendre à maîtriser sa monture ! Privilégiez les grands parcs comme la Tête d’or, Parilly, Lacroix-Laval, etc.

  • Les coins à éviter ❌

Les endroits les plus dangereux à Lyon sont souvent les gros carrefours routiers où les voies se croisent et les voitures sont nombreuses. Ainsi, la place de La Guillotière, la rue de l’université, la Part-Dieu, sont des endroits qu’il vaut mieux éviter dans un premier temps.

🧰 5) Quelques ressources utiles

 

  • L’Heureux Cyclage

L’Heureux Cyclage est un réseau faisant la promotion de l’usage du vélo en ville en fédérant des ateliers d’auto réparation de vélos. Il recense en France plus de 125 ateliers dont 6 à Lyon ! Ces associations fournissent en contrepartie d’une cotisation mensuelle ou annuelle un espace et tous les outils nécessaires à la réparation de votre vélo. Des bénévoles sont aussi présents sur place pour vous guider dans votre démarche.

Retrouvez sur leur carte interactive l’atelier associatif près de chez vous !

  • GéoVélo

Application GPS spécialement conçue pour les vélos, elle vous permettra de tracer votre chemin en suivant un maximum de pistes cyclables et d’itinéraires adaptés. Vous retrouverez cette application sous Android, IOS, etc.

  • La Maison du Vélo Lyon

Pour les lyonnais, la Maison du Vélo est la véritable mine d’or de la bicyclette. En plus d’une médiathèque proposant de nombreux ouvrages, elle propose des cours de vélo pour enfants et pour adultes pour vous accompagner dans votre (re)mise en selle !

Conclusion

 

Se déplacer à vélo au quotidien ne procure pas que des bienfaits pratiques et écologiques. La dimension économique est aussi non négligeable, car plus besoin de carburant, d’assurances ou encore de parking. Si l’entretien reste de rigueur il peut se réaliser à moindre frais. Aujourd’hui, le vélotaf (fait de se rendre au travail à vélo) est de plus en plus répandu. Même s’il n’est pas toujours évident de passer le cap, de plus en plus d’usagers parcourent les pistes cyclables et poussent les collectivités à adapter les villes aux cyclistes. Les objectifs de la COP21 et des Accords Climat intègrent la cyclabilité des villes, les plans Mobilité facilitent l’intégration de solutions pour les entreprises, de nombreux dispositifs gouvernementaux d’aides sont mis en place, bref : la Roue tourne !

Prendrez-vous part à cette aventure ?

A bientôt sur les pistes cyclables !

Sources :
1 : https://lavilleavelo.org

https://www.lyon.fr
  1. https://lesrookies.com/guide-de-lapprenti-cycliste-urbain
  2.  https://www.avise.org
  3. https://www.parlons-velo.fr/
6. Razemon, O. Le pouvoir de la pédale - 
Comment le vélo transforme nos sociétés cabossées. (L’ECOPOCHE). (2018). Rue de l’échiquier

 

Partager

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

MENU